Noël est passé et je m’apprête à vivre mon premier Boxing Day, concept inconnu en France (mais qui va peut-être finir par arriver, comme Halloween, Thanksgiving et les autres traditions bien américaines). Alors, le Boxing Day, qu’est-ce-que c’est !

A en croire Wikipedia, c’est un jour férié célébré le 26 décembre, depuis 1871, dans de nombreux pays anglophones. The Day after Christmas, comme ils disent ici. La tradition demande de faire preuve de charité et de distribuer des cadeaux aux plus démunis, lors de ce jour férié. Mais depuis le début du xxie siècle2, le « Boxing Day » fait surtout référence à une journée pendant laquelle de nombreux clients se ruent dans des rues commerçantes afin d’acheter des vêtements soldés, ce qui est souvent comparé au Black Friday américain. Mais si on en croit USA today (et l’Encyclopedia Britannica), cette tradition est encore plus ancienne  et sa première citation date de 1663 dans un journal de Samuel Pepy qui mentionnait que les serviteurs étaient autorisés à voir leur famille le lendemain de Noël et leurs employeurs leur donnait une boîte avec des cadeaux et parfois les restes du dîner de Noël.

Voilà pour la minute culture du jour !

Donc, en ce lundi 26 décembre, je pars toute guillerette malgré le temps tout gris, faire mon premier Boxing Day et mes emplettes ! Alors, en pratique, mon budget « soldes » de cette année est quelque peu rogné par le paramètre « no job, no money »… Mais ce n’est pas grave, je vais quand même essayer de faire des affaires, à l’échelle de mon modeste budget !

Donc me voilà au métro Broadway, direction Lexington Avenue et les grands magasins !

1-broadway-pomme

Je  commence avec Bloomingdales.

Déjà, je suis un peu déçue car je m’attendais à une horde de shoppeurs déchaînés, se jetant sur les portants et s’arrachant les vêtements pour repartir avec l’objet de leurs rêves. Que nenni ! (Et grosse déception car c’était un peu ma motivation de la journée!) Je me balade donc tranquillement dans le rayon « décorations de Noël » (oui j’avais dit adapté à mon budget hein, donc on évite Chanel et Tiffany’s aujourd’hui!). Et en effet, comme me l’avait conseillé ma charmante propriétaire, c’est bien bradé et beaucoup plus intéressant qu’avant Noël !

5-sale-bloomindgale-holidaytrim

Je me balade donc entre les chapeaux de Père Noël, les lutins, les petits casse-noisettes, les plumes…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et je finis par trouver mon bonheur, mes précieuses décorations !

8-mestrouvailles-boxingday

Voilà, je peux compléter mon sapin de Noël, qui sera encore plus beau l’année prochaine !

C’est fini pour Bloomingdales, direction Bergdorf Goodman, où les choses sérieuses ont l’air d’avoir bien commencé pour les fashionistas ! #passionchaussures

Autant vous dire que je n’ai pas eu le courage de chercher la paire de chaussures de mes rêves… Mais ce rayon correspondait déjà mieux à ce que j’imaginais d’un Boxing Day !

Je suis donc rentrée avec mes précieuses décorations déguster les délicieux cupcakes de Sprinkles cupcake !

 

Et décorer mon magnifique sapin !

sapin-noel-pomme
Noël à New York

 

Voilà, le sapin est bien décoré, certes après Noël mais nous allons le garder encore un peu pour en profiter après le réveillon.

See you 🙂

Marie

 

Publicités