Jour brumeux, jour pluvieux, jour heureux ?

Nuit d’angoisse, nuit de délivrance, un effort surhumain et la vie qui surgit.

Voici les quelques mots qui qualifient pour moi ce 13 novembre 2015, veille de la naissance de ma fille Angélique.

Et aujourd’hui, à quelques semaines de mon grand départ, de mon changement de vie, de cette page qui se tourne, forcément ces images reviennent. Mais pas celles que tout le monde a vu tourner en boucle toute la nuit et les jours suivants. Non, celles que j’ai sont celles d’une attente, d’un bonheur imminent, d’une souffrance aussi, d’une belle journée d’automne, ensoleillée, d’un ciel bleu, des feuilles d’automne… Des images et surtout des sensations, mais la douleur est bizarrement effacée.

Et aujourd’hui, 13 novembre 2016, ma vie s’apprête à prendre un nouveau tournant, accompagnée de ma perle, ma princesse, ma coquinette, nous partons rejoindre mon amour à New York, pour commencer une nouvelle vie, tous les 3, et tenter de se protéger de tous les malheurs et désastres environnants.

Et dans cette nouvelle vie, forcément beaucoup de résolutions : apprendre à être heureuse, savoir profiter de l’instant présent, des plaisirs simples comme un enfant, commencer à écrire, trouver un job, trouver un équilibre, savoir profiter, mieux ranger, apprendre à trier et à jeter, se reposer, recommencer à voyager. En quelques mots, mieux profiter de chaque instant.

Et dans ces résolutions : commencer à écrire, plutôt recommencer.

Des rêves de jeune fille : écrire un roman, devenir journaliste.

Des petites actions : écrire un blog pour raconter mes voyages au Japon, aux Etats-Unis, faire un carnet de voyage en amoureux, un carnet pour ma fille.

Ecrire un roman ? Non, trop de choses à raconter et pas assez organisée pour ça !

Ecrire un blog ? Pourquoi pas, version moderne de la nouvelle, soumise à plus de stress et d’instantanéité, mais aussi à plus de reconnaissance. Donc oui, écrire un blog pour commencer cette nouvelle vie, cela reste raisonnable mais en même temps très challengeant, car besoin de temps, de concentration, d’inspiration.

Le thème ? Tout trouvé avec mon installation à New York. Mais ce n’est pas si simple… Ce serait quoi, une française à New York ? Une jeune maman à New York ? Ma fille à New York, tous ces changements vus des yeux d’une petite française ? Un dialogue entre une maman et sa fille, françaises à New York, et leurs découvertes ?

Je sens que j’approche. Je ne veux pas raconter pour la millième fois ce qui existe déjà, je veux raconter mon expérience, personnelle mais qui peut servir également à d’autres mères, pères, enfants, qui se posent les mêmes questions, peu importe où ils se trouvent.

C’est un angle, qui me permettra de raconter nos aventures, notre avancée dans ce beau projet et toutes les réussites, obstacles que nous rencontrerons (et avons déjà rencontrés !).

Publicités