C’est une des premières choses que l’on m’a dite quand je suis arrivée à NewYork: “Tu vas voir, l’été à New York, c’est l’enfer, tu peux à peine sortir de chez toi et tu te réfugies sous la climatisation dès que tu peux. Essaie de partir le plus possible de la ville si tu peux !”. Ça donne tout de suite très envie… Nous y sommes, en plein été à New York début août, et je suis toujours en vie, certes avec plusieurs litres d’eau par jour en moins et la clim à la maison, mais je survis.

Publicités